➻ [Télécharger] ➸ Les larmes de l'ombre Par Sandrine Colmet ➺ – Horse-zine.co.uk

Les larmes de l'ombre summary Les larmes de l'ombre, series Les larmes de l'ombre, book Les larmes de l'ombre, pdf Les larmes de l'ombre, Les larmes de l'ombre b534962aff Dans La Vie Peut On Imaginer Que Le Bonheur Dure Ternellement C Est La Question Que Se Pose Elodie Qui File Le Parfait Amour Avec TonyCe Couple Part S Installer Dans Une Coquette Demeure Du Sud De La France Et Semble Plus Uni Que JamaisMalheureusement, Un Vnement Va Venir Perturber Le Quotidien Tranquille D Elodie Qui Va Vivre Une Vritable Descente Aux Enfers Et La Mener Directement Dans Une Tourmente Psychologique Comment Va T Elle Russir Faire Face Saura T Elle Se Sortir De Ce Cauchemar Comment Ne Pas Sombrer Quand Le Sort Semble S Acharner A Vous De Le Dcouvrir


6 thoughts on “Les larmes de l'ombre

  1. says:

    Quand le destin s acharne , ne nous sommes pas impuissant face ses choix Que nous reste t il L espoir d une main tendue.Tranche de vie r aliste o tout bascule dans l horreur dans un d cha nement ind fini et non ma trisable.Elodie o tout lui sourie mais pourtant Un v nement va faire qu elle se laisse basculer dans le n ant, va laisser la vie la bousculer Va faire des choix malgr elle L instinct de survie la d passe.Nous sommes spectateur impuissant de sa longue et lente descente aux enfers, et de sa d ch ance psychologique.L criture est fluide et tr s agr able lire La plume de l auteur est l g re.Ce livre est crit comme un journal intime o les motions d Elodie y sont exprim es avec une tr s belle description.Une TR S belle r ussite pour une premi re Elodie, S en sortira t elle vous de le d couvrir cher lecteur


  2. says:

    C est rare qu un livre me tienne autant en haleine, ne pas vouloir le l cher alors que la raison voudrait que je dorme pour rattraper de ma nuit pr c dente catastrophique D but hier soir, ferm contrec ur une heure tr s avanc e, repris au r veil et termin peu apr s Cela faisait longtemps que je n avais pas lu un livre ce rythme.L criture est fluide, l histoire prenante, r aliste, tellement, trop J avais l impression de lire un journal intime ou un carnet de voyage Je voulais savoir ce qui avait pu arriver lodie, cette h ro ne des temps modernes fa on Cendrillon de T l phone.J ai eu l impression, le temps de ce roman, de l accompagner, d tre ses c t s, de comprendre ses choix, pas toujours judicieux mais aurais je fais diff remment en pareille situation Ce n est pas un thriller noir Vous ne trouverez pas ici de tueur sanguinaire pourchass par une quipe de fins limiers mais l histoire d une femme prise dans une spirale infernale qui l entra ne jusqu en prison.J ai aim lire ce roman qui allie thriller et tranche de vie la perfection.M E R C I Sandrine pour cet excellent moment


  3. says:

    Ne vous fiez pas son visage doux dans le trombinoscope des groupes de lectures ou la pr sentation de sa biographie, derri re cette image se cache une lectrice et une chroniqueuse de talent, son genre de pr dilection reste le thriller, de l passer l criture il n y avait qu un pas et c est chose faite depuis quelques jours, mettre en gestation mille et un sc narios dans sa t te, au fil des saisons, au fil des centaines de pages noircies, imaginez son propre thriller, celui que l on dit commun ment vouloir lire, cela est valable pour les films, tre fier de pouvoir les montrer ou dans le cas pr sent, le faire lire ses proches, un jour, de ces histoires capables de vous donner le tournis, de vous faire mordre la poussi re, de vous pousser dans vos derniers retranchements, de ces moments de stress permanent, comme si le monde se liguait contre vous, comme la terre enti re en voudrait votre bonheur, le temps de tourner le dos et vous voil dans de beaux draps, dans cette spirale dont vous finissez par ne plus en voir le bout tellement l horizon s assombrit de jour en jour, fini les r ves et l amour inscrit dans la douceur et la fusion des corps en mulsion, dans cette alchimie des sentiments synchrones, rien ne semble vouloir arr ter la marche du temps jusqu Dans cette fragrance et d licieuse port e du nectar ent tant, il est des situations inextricables, de ces tensions galopantes, de cette adr naline qui fouette le cerveau ou vous fait ronger la peau jusqu au sang, l impuissance de contrer les moqueries du diable en personne, de cette perversit insondable et manipulatrice, les fr quentations douteuses et n fastes capables de vous faire douter de tout, de vous faire prendre des chemins d tourn s pour go ter l interdit, tous les tabous qu on aurait jamais imagin s m mes dans ses plus grands d lires, l auteure dresse le portrait d une femme moderne et amoureuse, la vie sourit de ses plus belles dents, de faire para tre ses plus beaux atours et la promesse d un avenir radieux que rien ne semble pouvoir entraver.Il aura suffit d un de ces tours passe passe de destin, si l on croit en Dieu, si l on croit en des signes r v lateurs, comme le dicton, trop beau pour tre vrai, si certains couples chappent aux griffes ac r es, d autres comme Elodie et Tony vont conna tre une autre version, le style et l criture se veulent directes, sans fioritures, dans un langage presque familier, le choix de la narration la premi re personne pour en respirer toutes les petites nuances et contrari t s du quotidien, pierre par pierre, chaque jour ses petits bonheurs auxquels vient s ajouter des nuages inqui tants, des soup ons qui prendront des dimensions graduelles, des myst res comme des bourdonnements d abord lointains avant de sentir progressivement le roussi, l angoisse et le malaise s invitant alors dans la danse.A la vie, la mort Le sentiment trange d une lecture qui para t anodine dans des th matiques connues ou d j vues, ce qui prime dans ce premier roman auto dit , la volont de l auteure de proposer un conte de f e moderne tournant au cauchemar, c est d viter le pi ge de la facilit , de prendre des raccourcis d j tir s la corde par d autres thrillers, de jouer la carte de la sinc rit des jeux troubles et de la machination l oeuvre, ne vous fiez pas aux apparences, si la plume est addictive pour se laisser porter par les protagonistes, si les rebondissements sont judicieusement plac s dans la construction alternant pass et pr sent, si la trame va voluer dans un cercle vicieux et parfois d rangeant, force est de constater que le meilleur est venir, de sombres pans du pass des personnages vont commencer fissurer la glace jusque l relativement intacte, les risques des d rives sont proportionnelles cette menace qui p se sur Elodie, un personnage fort et ancr dans le paysage contemporain, une me sensible et fragilis e par les preuves de la vie, quand tout s croule du jour au lendemain, quel choix reste t il pour continuer et esp rer voir le bout du tunnel Quand les couleurs de l arc en ciel se mue dans les tons gris et monochromes d une longue chute sans fin, vertigineux, estomaquant, quand le style g n reux fait resurgir le spectre d un autre personnage que j affectionne particuli rement, Marianne dans Meurtre pour r demption de Karine Giebel, une forme d hommage avec sa propre vision d une soci t et d une justice deux visages, cette machine broyer des innocents, la peur et le d sarroi devant l implacable aveuglement des instances et des autorit s polici res, l affaire Patrick Dils pour ne pas le citer, Les larmes de l ombre ne se contente pas de reprendre des id es et de remodeler sa sauce dans un autre langage fleuri avec des rythmes d cal s pour se tomber dans le panneau, le potentiel est l , l auteure dispose d une bonne marge de manoeuvre pour accoucher d un autre roman qui sera encore plus abouti, elle le pr cise d embl e, quelques coquilles, quelques petites simplifications dans certaines proc dures administratives ou judiciaires, l important est ailleurs, comme le journal de bord, le cahier intime d une guerri re qui fera tout pour faire clater la v rit , dans sa folie destructive et contagieuse pour lutter contre ses ennemis, puiser dans ses ressources pour retrouver l air, le go t de vivre, la libert et peut tre l amour.L occasion d embrasser d autres sujets pineux et sensibles comme la discrimation, le droit la diff rence, l amour parental, l amiti ind fectible qu on peut d velopper au gr des ann es mais aussi tout ce qui peut s opposer comme la trahison, le mensonge, la culpabilit , le mal l tat pur avec ses pisodes de violence insoutenable par moment, dans l expression de son moi int rieur, le personnage principal cherchera la r demption, susciter des questions pour provoquer et esp rer entraper evoir d autres br ches, d autres chemins possibles, de ces regrets baign s de m lancolie, quand le pass rattrape le quotidien, le futur appara t alors comme une fumisterie, vivre l instant pr sent, chaque jour suffit sa peine, Elodie n aura de cesse de combattre ses d mons int rieurs, personnalit fant me ou ultime cri de d sespoir, les choix devienne alors restreints pour celle qui se pr sentait comme un l ment s rieux et prometteur, la princesse aux bras du chevalier servant et superbe juch sur l trier de son talon fougueux et d gageant sa crini re comme le fouet claquant tous les ennemis osant s approchant de leur nid d amour.Comme un chemin de croix chaotique, tout reste encore d couvrir dans cette histoire alternant beaux sentiments sans jamais tomber dans la mi vrerie et la fronti re de tous les dangers, la trame r aliste et ancr dans un monde de faux semblants, le poids de la souffrance est palpable, la dignit humaine est bouscul e, les fantasmes et autres sensations nivrantes sont partie prenante, dans la sensualit des corps entrem l s se joue des d fis de pouvoir de s duction et d un d sir inassouvi, comme si le temps tait suspendu, comme si l urgence de la situation appelait des actes et des prises de position d terminante pour le d but du reste de notre vie, vivre au jour le jour, tester, exp rimenter, flirter avec la zone interdite et de tous les vices requ raient des risques, quand on a juste 28 ans, entre l innocence et la maturit , le point de jonction se manifeste pour faire remuer les tripes, jusqu la naus e, jusqu au bout de soi m me, d crypter les canevas afin de trouver la cl vers une possible d livrance, jusqu o peut on ou est on pr t aller par amour Pour une premi re, Sandrine Colmet n est pas all e de main morte, non contente de ne pas se contenter de r chauffer un script qui aurait tourn vide dans le micro onde, son rythme, la l clatement irr sistible de sa vision et de son criture qui ne demande qu m rir, qu prendre encore plus de verticalit dans un prochain roman, des risques encore plus percutants pour sonder les mes tourment s de ses personnages, la charge motionnelle d j pr sente avec Les Larmes de l Ombre pourrait alors exploser et faire de la lectrice chroniqueuse, celle qui d fit les mordus pour sa capacit affronter toutes les violences et les peurs des thrillers d vor s dans ses ressentis, la chrysalide deviendra papillon et prendra un envol vers d autres surfaces, celles qui s appellent le monde infernal et tonitruant des romans suspense de haut calibre, de ses protagonistes comme il n en existe nulle par ailleurs, de ces climats anxiog nes, de ses atmosph res jonglant entre jour et nuit, entre deux feux, pour explorer et pousser le palpitant dans ses derniers soubresauts, visc ralement, passionn ments, la vie peut alors se conjuguer avec tous les genres de litt rature, ce qui fait tout le piment des thrillers, c est la capacit traiter d une multitude de sujets d actualit dans toutes les r sonances litt raires, du drame humain et social, des ressorts psychologiques aux phases des plus cauchemardesques, entre l g ret et torpeur des v nements, tout reste possible comme dans Les larmes de l ombre.


  4. says:

    Une p pite ce roman Un page turner qui se lit d une traite Une h ro ne attachante, des secrets, des manipulations A d couvrir absolument.


  5. says:

    a pourrait para tre comme du d j lu, mais Sandrine Colmet a su y mettre toute la fra cheur et l enthousiasme d un premier roman Je suis tomb sous le charme du livre mais aussi de l auteure je tiens pr ciser qu apr s de nombreuses critiques concernant la premi re dition qui contenait de grossi res erreurs d orthographe Sandrine a retir son livre de la vente pour le refaire corriger par une nouvelle correctrice, comp tente cette fois, et aujourd hui vous ach terez la nouvelle version Rien que pour cette d marche chapeau Madame car c est une auteure en auto dition et les frais sont pour elle.L histoire d Elodie est une cascade de coup du sort qui va l amener dans une d bauche d alcool, drogue et sexe pour finir en milieu carc ral A vous de d couvrir la fin..Un vrai page turner , un coup de coeur que je vous recommande vivement.


  6. says:

    ALERTE GROS COUP DE Les larmes de l ombre de Sandrine SC colmet Ce 1 er livre de cette auteure est juste excellent L criture est fluide et addictive Le pr sent et le pass sont judicieusement plac s dans le d roulement de l histoire et nous am nent nous poser des questions Le personnage principal lodie jeune femme qui la vie sourie va suite des preuves de la vie tomber dans l enfer une fois commenc impossible de le l cher Vous tes entrain dans cette histoire et voulez conna tre le d nouement. un 1er roman qui promet un bel avenir dans l criture


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *